Le saviez-vous?

La fibre de lin est une fibre 100% naturelle de la famille des linacées.

Son utilisation est l’une des plus anciennes au monde: un fragment retrouvé en Georgie serait daté de 36 000 ans. Le lin, considéré comme un symbole de lumière et de pureté, s’utilisait en Egypte pour la momification. On s’en est servi plus tard pour la confection de vêtements, de cordages et de voiles de bateaux.

Elle est issue d´une culture ne nécessitant ni engrais, ni pesticides ni arrosage: en effet, la pluie suffit! L’extraction de la fibre de la plante afin d´en obtenir un fil s´effectue grâce à des procédés naturels.

Champs de lin - Miss-Terre - accessoires de mode en matières naturelles

La culture du lin est très délicate et courte: la plante atteint en effet sa taille adulte en à peine 3 mois. Après la floraison (les fleurs sont éphémères, elles ne durent que quelques heures!), les plantes sont arrachées et déposées en andains sur le sol. Le rouissage consiste à laisser les plantes macérer, s’imprégnant de la rosée du matin, de la pluie et de l’humidité du sol, puis séchant au soleil: cela provoque la séparation des fibres entre elles et permet par la suite d’en récupérer les fibres les plus ligneuses (teillage), de le filer, puis de le tisser.

Le lin a des vertus anallergiques: cette matière naturelle est saine et est idéale pour le contact direct avec la peau, étant donné qu´elle ne provoque aucune irritation. Doté d’une grande capacité d´absorption (20%), le lin toutefois sèche très rapidement, permettant ainsi d’éliminer facilement et naturellement la transpiration de la peau. Grâce à son pouvoir thermorégulateur, le lin donne une sensation de fraîcheur en été et conserve la chaleur en hiver.