Que la laine soit issue de la tonte du mouton, ça, nous le savions.

Mais la laine a aussi plein d´autres propriétés dont vous n´aviez pas peut-être pas connaissance… saviez-vous que:

La laine est l’une des plus anciennes ressources naturelles de l’Europe. Les premiers moutons à toison sont arrivés sur notre continent 5000 ans avant JC, et depuis, l´homme n´a eu de cesse de s´en servir pour se protéger du froid, de la chaleur (aussi!) et de l´humidité.

wool3_lightEn effet, la laine est un excellent régulateur thermique (elle contient 80% de son poids en air) et a des propriétés exceptionnelles quant au transfert de l´humidité: elle peut en effet accumuler un tiers de son poids en vapeur d´eau sans que nous ressentions la moindre sensation de moiteur.

De plus, la laine a des propriétés ignifuges. Ressortons nos bon vieux livres de latin: ignis = le feu; –fuge (<fuga) =, qui fuit ou fait fuir, éloigne. Du coup, vous l´aurez deviné: ignifuge = qui éteint le feu, qui préserve de l’incendie. En effet, la laine se met à brûler à 560º (rien que ça!) sans fumée toxique et elle s´éteint toute seule dès que l´on retire la source de feu.

La laine est aussi solide: on peut étirer une fibre de laine sur un tiers de sa longueur sans la rompre. Elle est toutefois peu élastique, c´est-à-dire qu´elle ne reprend pas sa forme initiale une fois relâchée… évitez donc de pendre vos vêtements ou foulards en laine pour les faire sécher!

Enfin, tout comme le lin, la laine est anti-allergique: elle ne provoque pas d´allergies cutanées ni de maladie ou allergie respiratoire.

Au cas où vous manquiez encore de bonnes raisons pour vous blottir dans la laine cette hiver, vous voilà servi(e)s!